La parole aux Voisins – L’atelier de construction

Publié le Publié dans Aménagement du site, Au quotidien, Les voisins, Non classé

Cette semaine, nous donnons la parole aux membres de l’équipe de l’atelier construction, Auguste et Willou, qui travaillent pour Yes We Camp, en lien étroit avec la Conciergerie Solidaire de l’association Aurore. Cet atelier est né pour la saison 2 des Grands Voisins.

 

Que faites-vous aux Grands Voisins ?

 

Nous aménageons les espaces extérieurs tout en nous occupant de petites maintenances : les constructions en bois, les terrasses, les auvents, les panneaux de signalétique, les chasses d’eau, les ampoules, les serrures, les siphons d’évier… c’est nous ! Pour nous permettre de nous déployer sur le site, nous animons un atelier mixte permettant de travailler le bois et le métal, mais aussi l’électricité, la plomberie ou la peinture.

 

 

Comment contribuez-vous à la dynamique collective ?

 

Cet atelier est ouvert à tous dans des temporalités différentes. L’équipe de Yes We Camp y est d’abord libre de pouvoir y construire les différentes installations artistiques et dispositifs signalétiques. Aussi, les résidents et les structures du site sont les bienvenues pour y bricoler, emprunter des outils ou utiliser des chutes de bois. Une demi-journée est par ailleurs dédiée à l’accompagnement de ces résidents et structures dans des petits projets. Nous accompagnons aussi quatre personnes en “dispositif premières heures” deux demi-journée par semaine, dans une dynamique d’insertion et de retour à l’emploi, en lien avec la Conciergerie Solidaire afin d’effectuer des prestations à petit prix à destination des structures du site (peinture, pose de cloison, étagères.) Enfin, deux fois par mois, nous accueillons du public extérieur lors d’ateliers payants, afin de les initier aux bases de la menuiserie et construire les légendaires chaises des Grands Voisins !

L’atelier est chaque jour un joyeux mélange de voisins venus emprunter une visseuse, d’ancien résident bricolant son lit pliant, de menuisier en manque d’atelier, d’artistes désordonnés, de cours de français et de chutes de bois à ne plus savoir qu’en faire. Tout ça, avec la radio à fond pour couvrir le son des machines.

 

 

 

Quel est pour vous le principal enseignement des Grands Voisins ?

 

Les compétences techniques ne sont pas toujours détenues par ceux et celles qu’on croirait. Elles se partagent facilement. Plus on est de fous, plus on rit et plus on avance vite sur les projets.

 

 

Votre meilleur souvenir ici ?

 

Le weekend choc thermique de l’année dernière, avec ses bains chauds en plein air ! On s’était tous habillés en combinaison de ski car c’était en février, on alimentait des feux géants, les deux banyas tournaient à plein régime…

 

 

Question bonus : Qui est votre Voisin préféré ?

 

Samassa, notre fidèle ami, baragouinant le français-bambara avec nous depuis bientôt trois ans.

 

Partager le billet Facebook
Suivre les Voisins Facebookinstagram