La fresque de l’Oratoire : la collaboration entre des hébergés et une artiste

Publié le Publié dans Art et création, Au quotidien, Les voisins

Si vous passez dans l’ancien réfectoire de l’Oratoire de Saint-Vincent-de-Paul, vous verrez une fresque murale multicolore, un planisphère où les frontières entre des pays ont été méticuleusement effacées. C’est le résultat d’un atelier que l’artiste plasticienne Béatrice Boutignon, installée aux Grands Voisins, a mené pendant plusieurs semaines avec les hébergés de l’Oratoire.

Béatrice a d’abord aidé le projet à germer : après des premières discussions timides, chacun a spontanément évoqué son pays d’origine et l’idée de peindre une carte du monde. Rapidement, la question des frontières s’est imposée. Faut-il peindre ou non la séparation entre le pays ? La réponse est non !

Une fois la carte projetée et dessinée, Béatrice a mis à disposition pinceaux et couleurs. Les hébergés ont travaillé à leur rythme quand ils le souhaitaient. Ce type d’activité, à la fois créative et collective, permet aux hébergés de mieux se connaitre. Pour Béatrice, « en faisant ensemble, on peut dépasser les barrières de la langue et on apprend à communiquer autrement ».

Rodrigue Cabarrus, chef de service du centre d’hébergement, va plus loin : « l’implication des Voisins telle que Béatrice est importante : elle renforce la reprise de confiance en soi des hébergés qui cherchent à retrouver une stabilité au sein de la société et vient compléter l’accompagnement des travailleurs sociaux ». Grâce à la grande pluralité d’acteurs présents sur le site et leur volonté de proposer des choses ensemble, les Grands Voisins offrent la possibilité de créer des liens bénéfiques pour tous, y compris les plus vulnérables d’entre nous.

 

 

Partager le billet Facebook
Suivre les Voisins Facebookinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *