L’accueil de jour

Depuis mars 2018, un accueil de jour destiné aux demandeurs d’asile récemment arrivés à Paris a été ouvert par l’association Aurore, dans le bâtiment Rapine. Les personnes y sont orientées vers des centres d’hébergement (les CAES : Centre d’Accueil et d’Examen de Situation) s’ils souhaitent demander l’asile, ou vers des accueils de jour classiques et autres dispositifs d’accompagnement parisiens s’ils ne relèvent pas de l’asile. En avril 2018, 327 personnes ont été accueillies et 274 ont pu rejoindre un CAES. Un bilan plutôt positif à ce jour : l’accueil commence à être bien identifié, il permet de se reposer, se laver, communiquer avec les familles, et les communautés se mélangent et jouent ensemble aux jeux de société et au foot.

Plus d’infos sur l’article du Parisien