Les cyclo-voisins

Posted on Posted in Au quotidien, Nouveaux usages, Travail et insertion

Aujourd’hui, les jeunes entrepreneurs ont de plus en plus recours au vélo utilitaire. Sa capacité à se faufiler entre les voitures, son faible coût et sa dimension écologique en font un moyen de transport privilégié à l’heure où les grandes villes sont à la recherche de solutions pour limiter la pollution et le trafic automobile. A l’occasion de la seconde édition de la Journée sans voiture de Paris, dimanche 25 septembre, les Grands Voisins proposent une grande manifestation autour des nouvelles initiatives mobiles avec tous les protagonistes de ce changement : Paris sans voiture, Les boîtes à vélo, CycleHak, le réseau Action Climat, entre autres.

Au quotidien, plusieurs Voisins mettent aussi en œuvre ces nouvelles pratiques et circulent à vélo pour collecter des matériaux, livrer des repas, faire des déménagements, et même produire de l’électricité.
_

Carton Plein

28917835470_16de560bf7_b

L’association Carton Plein a été créée en 2013 dans le but de proposer aux biffins une activité stable de récupération et de vente des cartons. Elle propose ses services aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers ayant de petites quantités de cartons à donner ou acheter.

Trois ans plus tard, Carton Plein a 6 employés permanents, 28 valoristes, principalement embauchés grâce au Dispositif Premières Heures, première étape de retour à l’emploi pour des personnes en situation de grande exclusion, vivant ou ayant vécu dans la rue. « Notre association à une double vocation », explique Antoine, responsable de l’encadrement des personnes en insertion, « sociale et écologique ».

L’association a deux ateliers à Paris, dont chez les Grands Voisins. Elle utilise les célèbres vélos cargos modulables à assembler soi-même de Zyz Cargo. Elle bénéficie de financements extérieurs. La part d’auto-financement est cependant en hausse grâce à une nouvelle offre : le déménagement à vélo.

Biocycle

28583302664_0df07d6ac5_b

Biocycle voit le jour en 2014  à l’initiative de 3 personnes autour d’un double constat : le gaspillage et la précarité alimentaire. « D’un côté trop et de l’autre pas assez », explique Jean-François, un des co-fondateurs.

Biocycle récolte des produits alimentaires invendus et les met à disposition des plus démunies : sans-abris, et aussi personnes âgés ou des étudiants avec peu de moyens. Avec vingt commerçants partenaires sur cinq arrondissement et dix associations de distribution, l’association parvient à collecter demi-tonne de denrées par semaine et à en faire bénéficier 300 personnes.

Biocycle compte 30 personnes dont trois sont rémunérés. Son activité est en développement et depuis son installation chez les Grands Voisins, de nouveaux partenariat se noue avec les autres structures résidentes : Food2rue et L’un est l’autre pour la transformation des aliments, Aurore et Coallia pour proposer des repas aux habitants du site.
_

B-moville

28917833150_57d93d4066_b

Camillo, colombien installé à Paris, est le fondateur de B-moville, entreprise de transport de marchandises en vélo-cargo. Il travaille en partenariat avec Stuart, une jeune start-up qui propose un service de livraison aux clients de supermarchés et autres commerces. Il développe également une activité de street-marketing et de communication événementielle.

Camillo évoque sont nouvel atelier chez les Grands Voisins : « C’est ici que j’ai pu concevoir et construire le nouveau module de livraison. J’aurais pas pu le faire ailleurs”.

_

Food2rue

28917827490_886bb344d7_b

Gauthier raconte comment a débuté le projet Food2rue en 2014 : « Je travaillais dans le milieu de l’insertion et de l’aide alimentaire. J’ai voulu allier mon amour pour la cuisine de rue et l’envie de proposer un dispositif dédié aux femmes, car bien qu’elles soient un levier important du développement économique, les femmes restent souvent exclues des programmes actuels d’insertion. »

Food2rue accompagne des femmes éloignées de l’emploi vers les métiers de la restauration et l’entrepreneuriat. L’objectif est de créer une première franchise solidaire dans le domaine de la cuisine de rue. Après un apprentissage en atelier-chantier d’insertion pendant 6 et 24 mois, les femmes se lancent dans leur propre activité, avec l’aide d’une unité de vente mobile à vélo qui ne demande que peu d’investissement et n’a pas d’impact sur l’environnement.

En octobre, Gauthier prévoit d’embaucher quinze personnes (dont lui-même). Et il conçoit actuellement un nouveau triporteur avec une base fixe et deux modules amovibles qui s’adaptent aux différents types de préparation culinaire.

Solar Sound System

14305194_10154042303090852_4264937408567343532_o

Projet porté par Atelier 21, Solar Sound System naît en Suisse à la fin des années 1990. A l’occasion d’une exposition sur l’énergie renouvelable à Lausanne, le collectif propose un premier prototype : un système sonore mobile alimenté par des panneaux solaires. Aujourd’hui, le dispositif solaire initial est aussi alimenté par l’énergie produite par des cyclistes qui pédalent sur des vélos fixes, pour plus d’électricité mais aussi pour inciter le public à s’impliquer.

L’antenne parisienne de Solar Sound System existe depuis 3 ans. Elle développe des animations participatives, à la fois festives et éco-responsables. « On s’adapte aux différents événements et styles musicaux », commente Thomas, ingénieur du collectif parisien. « Ca va de l’installation high-tech pour de la musique électronique au bal musette où les gens pédalent sur un tandem d’époque pour alimenter deux vieux phonogrammes.”

Un Solar Sound System est en création à Berlin. Un réseau européen se met peu à peu en place avec l’ambition de diffuser de la musique en continu sur une webradio.

_

Consulter le programme complet de la Journée sans voiture/Village des initiatives mobiles du dimanche 25 septembre 2016 aux Grands Voisins

_

Photos : Elena Manente (Yes We Camp) et Bertrand Pascual (Solar Sound System).

3 thoughts on “Les cyclo-voisins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *